Puisqu’il faut en parler, parlons-en : cyber-harcèlement et diffamation en ligne, ce que vous devez savoir par Caryle Chaverot

Publié le Publié dans Mise au point

Si vous arrivez sur ce post, c’est que vous avez fait une recherche google sur mon nom, et grâce à cet article je vais définitivement mettre les points sur les i quant à une histoire que des détracteurs voudraient faire croire.

Très honnêtement, je doute qu’il y ait beaucoup de monde qui google mon nom, caryle chaverot, mais je tenais à mettre au clair certaine chose car je subis de la diffamation web depuis Juillet 2016. Cet article sera donc le premier de ma part sur ce sujet, ainsi que le dernier. Je n’ai pas de temps à perdre avec ces gamineries, contrairement à d’autres personnes apparemment, mais elles sont payées pour. Cet article fait office de droit de réponse à tous les multiples blogs et articles qui existent à mon encontre, je vous en parlerai plus tard.

Alors je vais vous expliquer la situation du début jusqu’à la fin, de manière factuelle avec des mails pour preuve.

Licenciement avec faux et usage de faux de la part d’un ex-employeur de Caryle Chaverot

De retour de vacance en 2014, je reçois ce mail de mon supérieur hiérarchique :

De : xxx
Envoyé : jeudi 4 septembre 2014 08:43
À : C Chaverot
Objet : Point activité xxx

Bonjour Caryle,

Je souhaite faire un point avec toi sur ton activité passé et futur dans la société.

Je te propose un rencontre à l’extérieur du bureau ce soir 18h30 au Novotel de Bron.

Je suis en déplacement quasiment toute la journée ce jour.

A tout à l’heure

xxx – Directeur Consulting

Il s’en suit une discussion le soir même où il explique vouloir se séparer de moi à l’amiable, que la société ne va pas bien financièrement, blablabla. Et il me propose une rupture conventionnelle, chose que je refuse le soir même ainsi que le lendemain, d’ailleurs on me fait clairement comprendre que leur société ne veut pas payer mon préavis et est prête à tout pour pas le payer à cause de problème d’argent me dit-on , jusqu’au licenciement pour faute grave afin de ne pas me payer mon préavis :

Le 5 sept. 2014 à 15:42, « C Chaverot » <C.Chaverot> a écrit :

XXX,

Suite à notre RDV d’hier soir, je tiens à te redire que si j’ai refusé la proposition de rupture conventionnelle que tu m’as présentée, ce n’est absolument pas dans le but de te poser des problèmes, mais comme tu en es conscient, parce que je n’ai aucun intérêt à le faire. Si Xxx a des problèmes économiques en ce moment comme tu m’en as fait part, je ne peux décemment pas mettre ma famille en péril pour autant. C’est toujours pour cette raison que je l’ai encore refusée suite à ta demande de ce matin. Une autre proposition pourrait être négociable « pour que ça se finisse bien » comme tu me l’as dis ce matin, il faut seulement que personne ne soit lésé dans cet accord.

Par ailleurs, bien entendu je vais accentuer mes efforts lors de mon temps libre pour trouver un autre emploi, afin de partir au plus vite, comme tu me l’as expliqué hier soir.

Tu m’as également proposé de me faire une lettre de recommandation hier soir. Je suis tout disposé à la recevoir, surtout que ceci est dans notre intérêt commun.

Je me sens également obligé de répéter mon étonnement en ce qui concerne le nombre des reproches pour le « poc » du pare-brise de la voiture que xxx a louée en remplacement de mes indemnités de mission chez NIDEC, à Saint-Etiennes, même si je comprends que la franchise à payer est élevée. Comme nous en avons déjà parlé plusieurs fois, une semaine, la route a été refaite et recouverte de gravillon et la voiture en a reçu un à cette occasion. Il se trouve que tu étais venu me voir cette semaine-là et que tu t’étais plaint devant moi d’en avoir reçu sur ton pare-brise. C’est à cette occasion que je t’ai indiqué en avoir reçu un également. Tu ne m’as pas demandé à ce moment de te faire de mail à ce sujet ni donné d’instruction de réparation (tu m’as juste dis que j’avais bien fait de t’en parler) donc j’ai rendu la voiture en l’état, lavée, car pour moi l’information avait été donnée. Je ne pouvais pas savoir que tu avais oublié, d’autant plus que je venais travailler à Xxx avec avant de la rendre.

Enfin, pour te tenir informé, je travaille aujourd’hui sur ce que tu m’as demandé ce matin – recherche de CV de planificateurs -, mais comme tu me l’as fait remarquer hier, il n’y a pas beaucoup de travail pour moi en ce moment. D’ailleurs, à ce propos et pour information, le compte MONSTER de SEGULA dont tu m’as fourni les pass n’a plus de crédit.

Je suis bien entendu disponible si besoin,

Très Cordialement,

Ma réponse est assez claire, d’ailleurs vous pouvez voir que les dirigeants utilisent des pass d’autres société pour leur recrutement. Je trouve que cela craint, mais aujourd’hui je ne suis plus étonné de ce comportement. J’envoie ce message à mes 2 responsables.

Ensuite le soir il m’est fait une proposition :

Bonsoir Caryle

Suite à nos échanges je te confirme les éléments suivants :

  • Semaine prochaine tu restes à domicile
  • Mise en place de transaction suite à licenciement (on calera le motif) avec en base 1 mois de salaire + l’équivalent en net (sous forme de note de frais de 2 mois de salaire, si possible versement sur octobre et novembre )
  • RDV le 15 sept matin chez techteam pour signer l’ensemble des documents et te libérer des obligations chez nous à l’issue du rdv
  • Je te ferai une lettre de recommandation pour appuyer ta recherche d’emploi

A disposition si tu as des questions

Cdlt

 – Directeur Consulting

Je refuse bien entendu la proposition, on me rappelle pour me dire que de toute façon c’est soit ça soit on me vire pour faute pour pas me payer mon préavis (un préavis, c’est 3 mois de salaire, je rappelle).

Le lundi suivant, je me pointe au travail : le digicode de la porte est changé et personne ne m’ouvre, il m’est impossible d’aller travailler. J’envoie un sms à mon chef pour lui expliquer la situation il me dit de rentrer chez moi et m’envoie un autre mail le soir.

Bonjour Caryle

Suite à nos échanges je te confirme les points suivants :

  • Cette semaine tu restes à ton domicile ( pas de CP défalqué)
  • Mise en place de transaction suite à licenciement (on calera le motif, pas de faute – convenance personnel ou autres) avec en base 1 mois de salaire ( salaire de septembre)+ l’équivalent en net (sous forme de note de frais de 2 mois de salaire, versement sur novembre )
  • Date de départ au 8/09 -> on calera ça le 15/09
  • On prendra en compte dans le calcul bien entendu les CP passé + équivalent octobre et novembre
  • Concernant code pass ou autre si il s’agit de la porte d’entrée j’ai changé le digicode et activé les badges, en effet nous avons beaucoup de prestataire etc qui ont eu le dernier code. Si tu as besoin pas de souci tu sonnes aux heures de bureaux je ne vais pas programmé un badge en plus pour cette semaine que tu passes chez toi.

Navré pour le retard le voyage fut bien long

Cdlt

– Directeur Consulting

Il pousse le bouchon quand même loin, et fait du forcing pour que j’accepte leur proposition, qui évidemment n’est pas du tout dans mon intérêt, et dans celui de ma famille. Je reste cependant chez moi (pas de CP défalqué, la classe…) pensant que cette histoire de me bloquer la porte sera un bon argument pour un procès au prud’homme plus tard.

Arrive la semaine après, je vois donc mes responsables. Je leur explique que je ne souhaite vraiment pas de cette manière de faire, c’est totalement illégal, que c’est une fraude à l’URSSAF et un faux et usage de faux, que c’est passible de correctionnel. Que nini, impossible de leur faire entendre raison,et que de toute façon c’est soit je signe ça (qui est un faux rappelons-le) , soit ils me virent pour faute et je pourrais dire bybye à mes indemnités de préavis. Ils sont déterminés, j’ai rarement vu ça, d’ailleurs je ne comprends pas bien pourquoi autant d’acharnement, faire les choses dans les règles n’auraient pas été bien compliqué, mais apparemment trop pour eux .Mais il faut croire qu’économiser les charges sociales et une partie de mon préavis avait plus d’importance que la moralité et le respect des lois. Je n’ose pas imaginer ce qu’ils auraient pu inventer comme fausse faute si je n’avais pas signé de force…

Je signe donc sous la contrainte, des documents faux, signés par eux aussi : fausse lettre de licenciement antidatée, fausse lettre de convocation à un entretien pour licenciement, fausse note de frais totalement imaginaire (des déplacements à l’autre bout de la France en Juin, alors que j’étais en mission à Eiffel et pour des clients imaginaires : ) enfin bref du grand n’importe quoi qu’ils avaient préparés. On était le 15 septembre, soit 10 jours après avoir reçu le premier mail que je vous ai présenté. Ils me font signer la « transaction » ou « accord » le jour même aussi…. Il m’envoie aussi un mail pour me dire que désormais je peux faire mon préavis chez moi. La transaction est anti-datée aussi, car un accord doit se faire après la date de préavis et non pas avant. Ce document est aussi un faux, et se cacher derrière ce document pour supprimer des droits d’une personne relève là encore d’un faux et usage de faux. Un licenciement avec des faux documents antidatés, est aussi un faux et usage de faux. D’ailleurs pour la transaction, j’ai pu l’envoyé par mail à ma femme et j’ai pu la remettre à mon avocat bien avant la date indiqué sur cet « accord ». Il ne vaut donc juridiquement rien du tout car il fait partie lui aussi des faux.

J’aurais souhaité vous faire une copie de ces documents, mais ils sont dans le dossier de mon avocat depuis septembre 2014, je n’ai plus les dates exactes en tête mais il me semble que la fin du préavis avait été mise au 30 septembre, donc licenciement le 30 juin et la convocation devait être 1 semaine avant. Enfin je reverrai mon avocat et je vous les montrerais par souci de transparence, car c’est là l’objectif de ce post, faire toute la lumière sur cette histoire alors qu’on m’accuse de milles faits que je n’ai point commis.

En novembre, j’envoie un mails en leur disant que je refuserai tout paiement liés à ce faux licenciement, fausses notes de frais, fausses transactions, voici mon mail, assez concis :

Bonjour messieurs,

Je vous informe que je n’accepterai aucun paiement des fausses notes de frais que vous avez faites pour déguiser mon licenciement abusif.

Si je reçois une somme, celle-ci vous sera automatiquement ré-expédiée.

Cordialement,

Ils ne m’ont jamais donné leur coordonnée bancaire, j’ai donc dû déposer ces fond sur un compte séquestre d’huissier, pour être sûr de ne pas être accusé de quoi que ce soit avant et pendant la procédure judiciaire.

Voici leur réponse, quelques peu amusante :

Le 07/11/2014 16:31, xxx a écrit :

Cher Monsieur,

Nous faisons suite à votre courrier électronique ci-dessous qui n’a pas manqué de nous surprendre.
Nous avions accepté de régulariser avec vous le protocole d’accord du 30 septembre dernier afin d’éviter tout litige entre nous et avons consenti à cette occasion des  concessions réciproques.
Nous avons à ce titre accepté vos notes de frais tardives, et conservons les originaux à votre disposition.
Si celles-ci s’avéraient fausses, vous comprendrez bien évidemment que tout ceci est absolument inacceptable et ne fait qu’ajouter aux griefs qui ont motivé votre licenciement.
Nous sommes cependant disposés à ne pas en tirer toutes les conséquences juridiques afin de ne pas perdre d’énergie sur ce dossier.
Nous vous règlerons ce jour les sommes prévues au protocole et considérerons le dossier clos.

Bien à vous

xxx – Directeur Consulting

Juste pour rappel, mais je ne me souviens pas avoir entendu des griefs pour mon licenciement, car cet entretien n’a jamais eu lieu! Ils estiment aussi normal de payer des notes de frais totalement fausses 😉 Leur avocat était en copie pour m’impressionner. Je leur ai mis un des mails que je vous ai déjà mis plus haut lorsqu’ils me proposaient leur petite combine, avec en copie leur avocat, et je leur demande à qui, ils essaient de faire croire cela? Cela fait 2 ans que j’attends une réponse!

Je vous avoue que mon avocat a été un peu sur le cul quand je lui ai raconté l’histoire en lui présentant les preuves et les mails des protagonistes de cette affaire. Il m’a dit qu’il ne comprenait pas comment l’on pouvait faire une « connerie » pareil (ces mots sont de lui) et se « manger une peine de prison » pour « économiser un préavis », là encore les mots sont de lui.

D’ailleurs, juste pour faire un peu d’humour; voilà quelques mails échangé entre moi et ces personnes alors que j’étais encore chez eux, « préavis en cours soit disant » :

De : Xxx
Envoyé : vendredi 18 juillet 2014 15:03
À : C Chaverot
Objet : RE: Comme dit par téléphone

Ok j’ai relancé xxx.

Concernant la semaine prochaine, j’avais pensé que le sujet Eiffel nous ammènerai jusqu’au 28 juillet donc je n’ai pas préparer par avance quelques choses de bien consistant. En revanche si il y a matière et que Eiffel a besoin de toi n’hésite pas.

Pour les 2 prochaines semaines je ne serai pas au bureau donc mes demandes sont :

–          Voir xxx pour qu’il te parle d’Alfa Laval (besoin chargé d’affaires)

–          Contacter en « off » Alstom Grid Aix les bains (pas Christophe forcément mais son collègue afin de tâter le terrain pour la rentrée.

–          Mettre à jour ton dossier de compétences

–          Faire le rapport de fin de mission (idem que trame Nidec)

–          Avancer sur le sujet moteur stirling

–          Voir comment installer une licence « demo mais complète » de SolidWorks afin de lire des plans de machines spéciales de chez Chalon Megard.

Il y en aura d’autres mais voici les principaux.

Bon week end, je suis joignable par mail et tél toute la semaine prochaine.

Cdlt

Xxxx – Directeur Consulting

Il est bien évident que si le mec en question est viré on ne lui cherche pas à tout prix une mission pour la rentrée, non?

J’en ai des dizaines comme cela, qui viennent là encore renforcer le caractère indiscutable de faux et usage de faux si le besoin s’en fait sentir. Mais cela ne devrait à priori n’être pas nécessaire. Meme un ou on me répond : super job. Collector celui là quand on connait la suite.

L’affaire sur cette partie se termine ainsi. J’avais prévu de porter plainte Janvier 2017 pour faux et usage de faux, pourquoi attendre 2017? C’est assez simple, il y aura 2 procédures, une au prud’hommes et une en correctionnelle. Ces deux procédures vont coûter de l’argent et j’économise donc depuis septembre 2014 pour me payer un bon avocat, car ces tarifs ne sont vraiment pas donnés. La procédure en correctionnelle sera rapide car en citation directe (j’ai toutes les preuves dont j’ai besoin pour faire condamner mes anciens employeurs; il n’est donc pas nécessaire de passer par une instruction classique), la procédure au prud’homme sera plus longue. Il faut que les procédure judiciaire soit lancée avant septembre 2017 pour que la prescription en matière prud’hommale et pénale ne tombe pas. Pour moi l’affaire devait se rouvrir à cette époque.

Diffamation et harcèlement subit contre Caryle Chaverot

Une année après environ, je dirais septembre ou novembre 2015 environ, mon référenceur web avec qui je travaille depuis 2012 avec Taimi me contacte pour faire un article sur « les choses à ne pas faire en entreprises » dans sa section buisness model ou un truc du style. Bien entendu à l’époque des faits je lui avait raconté l’histoire car ça influençait mon train de vie et donc le prix que je pouvais mettre mensuellement dans les prestations de référencement naturel que je payais pour mes sites. Je lui ai donc réexpliqué l’histoire et fournit quelques mails, dont certains que j’ai publié aussi ici. Il a donc fait un article sur son blog sur les erreurs à ne pas commettre en entreprise

Ah oui, l’explication pour l’exploitation du blog SEO est très simple. En référencement naturel (je m’y connais forcément vu que je travaille depuis 2012 sur des sites webs, bien que ça ne soit pas mon métier), il y a deux grands principes qui permettent à un site de ranker. Les BLs, et le networking. Le net-working est un réseau de site qui va pousser le site principal ou plusieurs. Ce référenceur web nous fait donc les 2 prestations : des backlinks, et un réseau de blog. C’est le dernier qui va nous intéressé. Dans le networking, il y a deux politiques : soit le client loue au référenceur son propre réseau, soit le client achète le NDD + l’hébergement pour être propriétaire du réseau, et c’est le référenceur qui l’exploite (contenu / bls entrant ./ bls sortant / architecture). Nous avons choisit avec ce référenceur, avec qui on travaille depuis 2012, la deuxième option, c’est plus sécuritaire pour le client de la prestation, en plus ça permet de varier les who is et les Ips. La société de ma femme est donc propriétaire du NDD et paie l’hébergement du web, mais en aucun cas nous n’avons la main sur le contenu de ce dit blog ou sur la partie administrateur, Ceci est d’ailleurs indiqué dans les mentions légales du dit blog, depuis sa création. Je ne suis ni auteur, ni directeur de publication, ni responsable de quoi que ce soit écrit sur ce blog vis à vis de la loi, ma femme aussi d’ailleurs. Tout ceci est écrit dans les mentions légales de ce site et dans les conditions d’utilisations. Pire encore, à la date de publication de cet article, nous n’avions pas internet depuis plus de 2 mois et nous l’avons eu qu’un mois après et on pourra facilement le prouver en justice avec les factures du provider…

Donc je disais, il a publié sur son blog un article afin d’expliquer aux entrepreneurs en herbe, ce qu’il ne faut pas faire, et ce qu’il ne faut surtout pas faire. Mon histoire en était un bel exemple.

Presque un an plus tard, son post arrive doucement dans le top des serps sur leur nom et prénom.

Ils ont mon mail, ils auraient pu me mail en me demandant ce qu’était ce post (ils savent que j’ai fourni les mails qui étaient à l’intérieur forcément), ou contacter l’exploitant du blog pour en discuter, mais ils ont préféré faire appel à une société d’e-reputation. J’ai regardé les serps et j’ai trouvé rapidement un post ou un des dirigeant disait se faire diffamer par un ancien salarié, il visait le post sur le blog en question. Par contre pour la diffamation, il repassera, vu qu il a toutes les chances d être condamné en correctionnelle pour ce qu il a fait.

Ensuite, un gars qui se décrie comme un « harceleur professionnel » d’une société de e-réputation (un salarié ou un prestataire, je ne sais pas) rentre en contact avec moi par le biais de ma femme et par le biais du référenceur.

Il me demande de supprimer les données sur les 2 dirigeants ou je vais connaître l’horreur, voici plusieurs de ces mails, voyez vous même ses propros :

Contactez moi rapidement 06 377 336 12
action.riposte@hmamail.com
max

Bonjour

J’essaye de vous joindre.
Je me suis permis de contacter votre femme, ne sachant pas si elle est au courant de vos agissements
MAX

Bonjour,
Je cherche toujours à joindre votre mari.
Caryle harcèle une entreprise et ses dirigeants. Le fait est que, ce qu’il fait, est illégal.
Mon organisation me charge de régler ce petit problème qui hélas prend des proportions gênantes. (mon organisation est une association à but non lucratif qui défend et protège les individus harcelés gratuitement par des trolls souvent déséquilibrés)
Votre mari, poste des informations dénigrantes, humiliantes et personnelles.
Ces informations salissent l’image de cette entreprise, de ses dirigeants et de leur famille.
Je ne connais pas le problème qui les opposent et ce n’est pas de mon ressort de comprendre et de régler leurs différents.
Mon job est simple, faire en sorte que Caryle supprime TOUTES les pages concernant cette entreprise et leur dirigeants sous 48.00 heures.
Le fameux blog (dénigrement)
Le wordpress (dénigrement + usurpation d’identité)
Un site à caractère porno
Etes vous au courant de ces agissements ? Etes vous au courant que vous serez associez à ce chantage et bien sur complice ?
Etes vous au courant qu’il va beaucoup trop loin ?
Mais comment Caryle pouvait penser qu’il n’y aurait pas de riposte ? Que ses agissements resteraient impunis et sans conséquences ?

Je m’adresse à vous pour que vous le résonniez,la vengeance n’apporte que furie et larmes.
Il faut qu il continue à construire sa vie perso et pro. Laisser le passé derrière (un protocole d’accord à d ailleurs été signé entre eux.)
Donc 48h00 pour retirer toutes ses publications.
Pour info:
Voie légale
*Un courrier d’avocat AR a déjà été envoyé et pas de réponse de votre part.
*Constat d’huissier effectué dans les règles.
*Dépot de plainte pour harcèlement auprès du proc à partir de lundi si publications toujours en ligne.
etc.
Voila pour le début des actions légales.
Donc si ces publications ne sont pas définitivement supprimées lundi.
Je me chargerai de mettre en place une riposte adaptée.
J’utiliserai les mêmes moyens qu’utilise votre mari pour harceler cette famille et cette entreprise.
Je vais reconstruire votre identité numérique, et la vie et le business seront très compliqués.
Votre mari est un harceleur amateur.
Je suis un professionnel du black digital.
Beaucoup de gens en France et ailleurs sont licenciés, mais fort heureusement tous ne font pas ce que fait votre mari.
Je vous conseille de le convaincre très rapidement.
De toute façon les actions juridiques aboutiront et il y aura des répercutions médiatiques dans le web (partie de mon boulot)
Arrêtons tout cela tant qu’il en est encore temps.
Prêt à voir les détails avec lui: 06 37 73 36 12

Toutes mes coordonnées sont anonymes et cryptées.
Nos conversations sont et resteront confidentielles.
MAX

Je réponds à ce brave Max que je ne suis point propriétaire de ce blog et tout autant pas responsable des choses qui sont dites dessus ou de choses qui sont dites sur internet. Je suis désolé pour lui mais je n’ai pas accès à l’administration du site et je lui dis de voir ça avec l’exploitant du blog, que moi ça ne me regarde pas.

A noter que de mon cote je parle en mon  nom et que lui se cache derrière des pseudos sachant que ce qu il fait est totalement illégal et derrière des proxys car il sait que ce qu’il fait est tout à fait illégal.

Ce cher sois disant net-profiler va continuer, et commencer à raconter n’importe quoi pour faire pression : on pourra lire sur le forum au féminin que j’ai baisé une nana en voyage et que je l’harcele pour publier la sextape sur le net (dommage ce voyage était un voyage en amoureux avec ma femme :p raté!). Un comble pour quelqu’un comme moi qui a toujours prôner la fidélité, notamment dans mon agence de rencontre. On pourra commencer à lire un dénigrement sur mes sites dont mon site de rencontre. Des faux clients qui se plaignent des prix et de l’abonnement, alors que 95% des services de taimi sont gratuits et que le site étaient down à cause de la grosse refonte que nous avons fait cette année et qu il n y a pas d abonnement à payer! Tiens lui aussi fait du faux et usage de faux d’ailleurs, comme mes anciens employeurs, qui se ressemblent s’assemblent finalement. Et puis il y a eu ce message sur taimi aussi :

super votre site.
il pas mauvaise presse… pas encore disons.
mais pensez à me rap rapidement.06 377 336 12
désolé mais j’ai déjà un peu commencer mon boulot… mais on pourra efface ne vous inquiétez pas …
48.00 n’oubliez pas….

Et puis ce net profiler va commencer à dénigrer encore plus taimi et encore plus l’entreprise de ma femme, icelanded. Je joinds une capture d’écran parmi tant d’autres…

site-3-photo2

Voilà le type de site internet car ce net profiler s’amuse à poster partout sur le web ; me diffamant moi, ma société, ma femme, ainsi que sa société aussi.

Il a crée au moins une trentaine de blog de ce type sur une quinzaine de plateforme, que j’ai fait fermer les uns après les autres. En même temps c’est tellement rodé ces blogs! Il faut quand même être sacrément malhonnête et dérangé pour faire appel à une « prestation de harcèlement » et encore plus pour en faire sa réalisation… Il faut aussi avoir les boules..!

Il crée depuis des faux profils de réseaux sociaux à mon nom. J’ai fait fermer un compte facebook avec Caryle Chaverot comme nom et mes photos persos dedans que le gars a récupéré de facebook. Ce compte a harcelé et est rentré en contact avec ma famille mais j’avais prévenu ma famille avant et ils l’ont envoyé chier.

Cas n°10210365433518785

Merci de nous avoir signalé un profil présentant des risques d’usurpation d’identité.

Ce profil a été supprimé, car il enfreint nos standards de la communauté en matière d’identité et de confidentialité. Nous avons informé le titulaire de la suppression de son profil, sans préciser qui nous l’a signalé.

Cordialement,
L’équipe Facebook

Entre autre, il y a aussi un profil google + à mon nom et avec des publications de mes ex-employeurs dessus quand même 😉 Si c’est pas cocasse ça ! Aller voir sur google. Et après c’est moi qui harcèle cette pauvre société et ces pauvres petits dirigeants? D’ailleurs mon avocat m’a bien préciser que créer un compte de reseau social sous un autre nom est considéré comme de l’usurpation d’identité, un autre delit pénal, c’est bon ça 🙂

J’ai bien évidemment porter plainte contre X pour harcèlement , diffamation et injure. Je vais porter plainte aussi pour dénonciation calomnieuse contre mon ancien responsable.

Bien entendu l’article sur le blog du référenceur a été supprimé par celui qui gère le blog. Je ne sais plus quand c’était exactement car ce n’est pas mon blog, mais le harcèlement continue et c’est de pire en pire. Il a fait un deuxième article en changeant les noms afin qu’il n’y ait pas de problème. juridique en expliquant les méthodes des protagonistes et le harcèlement.

Il y a depuis utilisation de mes photos personnelles sur de nombreux sites disant que je suis un harceleur. C’est vrai 1 post en 1 an, post qui a été supprimé moins de 48h apres leur demande, il faudra leur montrer la définition juridique du harcèlement… Donc je disais on peut trouver des sites hébergés en russie / croatie qui me diffament, qui utilisent mes photos personnelles volées sur facebook, ainsi que celle de ma femme et de mes enfants.

Là est le véritable travail de sape des profiler de cette société d’e-réputation qui sont en vérités des harceleurs. Et même pire encore. Sur un de leurs derniers blog hébergés en croatie qui se nomme chaverot harcelement internet info (chercher le sur google), il y a des dizaines d’articles qui me traitent au choix de malade mental, psychopathe, avec des photos de ma famille. Apparemment netprofiler c’est un métier ou on s’éclate à raconter n’importe quoi! Si on tape cette url dans un Who is, on se rends compte que le propriétaire du NDD est GEDEON MBALA LUTONADIO et son numéro de tel +33.637733612 , le même que celui du fameux Max. En mettant son nom sur google on tombe en première sur la photocopie de sa carte d’identité. Le net profiler souhaitant protéger mes anciens employeurs harcelés par un méchant harceleur utilise donc un site internet hébergé en Croatie, et une carte d’identité volée pour acheter son nom de domaine : BRAVO! Il indique dans un autre article qu’il fait ça pour le compte d’un client d’un client. Il serait donc un prestataire de la société d’e-réputation d’après cette phrase. En effet il veut surtout pas qu’on le chope car il sait que si c’est le cas il va y prendre cher de chez cher. Il écrit même noir sur blanc que ce qu’il fait est illégal. Un peu comme mes anciens employeurs, ils font quelques choses d’illégal, mais bon, c’est pas grave.

Et puis je ne parle même pas d’autres posts sur internet qui disent que je ne peux pas porter plainte contre mon ancien employeur parce que ce que je dis est faux. Je préfère simplement leur répondre que je souhaite juste y aller avec un avocat en béton et un bon avocat pour une bonne procédure pénale, ça se paie cher. L’attente est donc mûrement réfléchie et me sera profitable. On verra bientôt si c’est faux.

Je peux vous raconter par contre que le le blog satellite du référenceur et mon site de rencontre on été victime d’attaque NSEO, sur mon site de rencontre j’ai eu 2000 liens venant de sites pourris russes, et ma page d’accueil a été copiée sur des sites hackées. Le site satellite lui a eu aussi des liens pourris venant de blog russe, ainsi qu’une copie complète de son contenu qui est à la même adresse sauf en .eu au lieu du .com . Hébergé exactement à la même IP que le blog du harceleur. C’est curieux :p Moi je m’en fou ça me fait des Bls supplémentaires pour mon site de rencontre. Le site satellite a aussi été hacké 2 ou 3 fois depuis début Aout, dont la dernière mi-septembre, chose qui n’était là encore jamais arrivé avant, comme c’est bizarre…Cela laisse peu de toute sur la personne qui a fait ça ou qui l’a commandité.

Je pourrais aussi vous parler des gentils commentaires qu’il laisse sur nos sites à bases de ton « site c’est de la merde »! « Tu n’es qu’un mytho dans ta biographie »! Ah oui celle là me fait rire, il a dû être jaloux pour dire ça car tout ce que j’ai écris dedans est véridique 😉 Je prends ça donc comme un compliment 🙂 mais je comprends son raisonnement, vu ce qu’il fait dans sa vie ce que j’ai fait doit lui paraitre comme un exploit…

Évidemment, il y a une plainte en cours, mais bon contre X cela ne donnera rien, je vais étudier les moyens juridiques pour faire stopper cela car une plainte contre X ne suffira pas. Je vais donc étudier comment aller plus loin.

En gros, les gars ont fait appel a un prestataire pour préserver leur e-réputation, et cette boite là s’amuse du coup à me harceler directement ou en passant par un prestataire.

Moi qu’ai-je fait? J’ai transféré des mails à la personne qui a écrit l’article sur l’autre site oui. Et alors? la propriété d’un mail appartient au destinataire, il peut donc le diffuser s’il le souhaite.

Mes anciens employeurs ont porter plainte pour harcèlement contre moi il parait, grand bien leur fasse, il y a juste eu un article sur un  blog, ce n’est pas du harcèlement. Il y a eu un article sur le sujet qui n’était même pas de moi alors et même pas sur un site a moi. Tu m’étonnes qu’ils pensent que leur plainte ne servira à rien.

Il raconte aussi que j’harcèle une de mes anciennes salariées de T’Aimi lors qu’on était une agence matrimoniale, alors que son nom n’est même pas cité dans mon interview et dans les 3 lignes qui parlent d’elle dans cette interview tout ça parce que son nom apparait sur une AUTRE page avec un BL, waouh quel harcèlement…. Et une seule fois. Ça permet a ce net profiler de génie de perdre toute crédibilité, et il décrédibilise en même temps les « clients de ses clients », et son client par la même occasion.

Et puis il y a cet article. Ce post est donc mon premier depuis plus de 6 mois et le dernier définitivement quant à ce sujet, j’ai tout dit à peu près, tout expliqué en détail. C’est mon droit de réponse vis à vis des 30aines de blogs et d’articles à la con que l’entreprise d’e-réputation s’amuse à faire. Maintenant si mon nom est googlé (je doute que ça arrive bien souvent cela dit ;p) , les gens sauront le vrai du faux dans cette histoire. Max peut donc s’en donner à cœur joie, j’ai ce post qui explique tout de A à Z. Son objectif qui est de « venger » les clients de son client est donc raté. Je vais le laisser continuer à s’amuser vu qu’apparemment il y en qui n’ont pas grand chose d’important a faire de leur vie.

Il y a aussi une possibilité que ce soit pour me dissuader de porter plainte contre eux en me harcelant mais cette tentative est ratée. Ou alors c’est pour se venger que la correctionnelle approche pour « les clients de ses clients » . Allez savoir… Dans tous les cas ce n’est vraiment pas très discret.

J’ai pris soin de ne pas citer les protagonistes de cette affaire afin que cet article ne ressorte dans google uniquement sur  » Caryle Chaverot « . Si leur nom apparait quelques part sur internet, lié à cette histoire, c’est sur des profils ou « blog vengeance » que leur a créé l’agence e-réputation, mais cela n’est pas sur un de mes sites ni de ma faute. L’objectif de ce post est tout simplement de rétablir la vérité et des faits face à une armada de diffamation et fausses accusations en tout genre car vous pourrez voir par contre que eux de leur côté ne se gênent pas et ils se font plaisir apparemment : Caryle Chaverot par çi, Caryle Chaverot par là, blabla Caryle Chaverot le méchant vilain… Laissons les s’amuser entre eux. Et continuons notre chemin.

Nous avons tous mieux à faire mes amis 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *